Page web de dEdIUS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 4 décembre 2016

LUREM Maxi 26 plus

J'ai eu l'opportunité d'acheter une LUREM d'occasion, 2eme main à vil prix, mais avec pas mal d'accessoires manquants et dans un état... assez moyen a première vue...

Photos de la restauration d'une LUREM MAXI 26 plus : (à venir)

Remarques :
Référence courroie rabot/dégau : 20x950 type 1
Référence courroie scie : 20x630 type 1
Référence courroie toupie : 1030x20 type 1
Courroie entraînement de bois : Poly-V 483PH6
Attention, certains sites en ligne proposent des 483PJ4, qui ne sont compatibles uniquement avec les plus vieilles machines ! Si vous avez un doute, mesurez le pas entre les dents sur la poulie :
pas de 2.34 : type J
pas de 1.6 : type H
Le mauvais type de courroie peut être à l'origine d'un mauvais entraînement du bois et/ou d'une courroie qui saute !

Réglages complets :

  1. Aligner horizontalement l'arbre de dégau sur la table de raboteuse à l'aide de cales rectifiées ; Ajuster l'équerrage par rapport au bâti. Serrez (un peu mais pas complètement) les boulons inférieurs (un de chaque côté).
  2. Aligner horizontalement les rouleaux d’entraînement amont et aval, toujours à l'aide de cales rectifiées. Serrez modérément les boulons côté table de sortie.
  3. Monter la table de sortie sans la régler
  4. Monter la table d'entrée sans la régler
  5. Insérer l'agrégat de toupie dans son logement
  6. Vérifier l'alignement entre le dessus de l'agrégat et le bâti, au niveau de l'emplacement de la fixation de la table de scie/toupie, côté scie.
  7. Caler l'agrégat avec des rondelles jusqu'à ce que l'alignement soit satisfaisant.
  8. Monter la table de scie toupie, en la serrant très modérément
  9. Aligner horizontalement la table de sortie sur la table de scie/toupie
  10. Aligner horizontalement la table d'entrée sur la table de sortie. Si tout est correct, la table d'entrée doit également être alignée sur la table de scie/toupie.
  11. Serrer toutes les tables du rabot/dégau.
  12. Monter une lame de scie et vérifier l'alignement de la table de scie par rapport à cette lame. Corriger éventuellement avant de serrer. Il peut être nécessaire de déplacer légèrement l'agrégat.
  13. Serrer la table de scie.
  14. Vérifier et régler l'équerrage de la lame de scie par rapport à la table.
  15. Régler le parallélisme et l'horizontalité du guide à billes par rapport à la table de scie/toupie (avec un comparateur par exemple).
  16. Monter la règle parallèle : ajuster son équerrage par rapport à la lame (dans les deux plans !), serrez.

Normalement, c'est tout bon ! Avec un peu de méthode, tous ces réglages sont effectués en une grosse heure. Le montage des fers de dégau se fait en moins de 15 minutes si on utilise correctement les outils de positionnement fournis par LUREM. Attention, l'arbre ayant un diamètre "à la con", les positionneurs magnétiques ne seront d'aucun secours...
Une "petite" remarque : cette méthode ne fonctionne que si la table de rabot est parfaitement parallèle avec le bâti qui accueille la table de scie/toupie.

Plans de la plaque de scie et du couteau diviseur :
plaque_scie.dxf
couteau_diviseur.dxf
Pour ma part, j'ai opté pour une réalisation par découpe laser chez John Steel Pro (alu ep 6 pour la plaque de scie, acier galvanisé ep 3 pour le couteau diviseur). Merci de laisser un commentaire si vous utilisez ces fichiers !

mercredi 9 décembre 2015

Milwaukee PD2E20R

Pour monter sur la colonne, j'ai dégoté cette perceuse sur le bon coin à 40€. Visiblement, elle avait été utilisé pour faire des trous dans de la brique et du platre (vu sa couleur et son état). Après démontage, nettoyage intégral et graissage, elle a pris place en fixe sur la colonne. Le mandrin d'origine était manquant et j'ai monté un Jacob's que j'avais dans mes tiroirs. J'en suis très satisfait. Puissance un peu juste pour les perçages "lourd". Bien construite, solide, je n'utilise pas la percussion, puisque j'ai un perfo.

Voici les liens vers le manuel et vers le schéma :
Milwaukee_PD2E20R_manual.pdf
Milwaukee_PD2E20R_schema.pdf

mercredi 11 février 2015

Vitocal 160-A

Notice de maintenance du ballon d'eau chaude Viessman Vitocal 160-A (WWK et WWKS) disponible en français en suivant ce lien. Dans d'autres pays d'Europe, ce manuel est fourni à l'utilisateur final... vivement que cette pratique se généralise en France, et que l'on arrête de prendre les utilisateurs pour des benêts !

mercredi 17 décembre 2014

Choisir une station de soudage ou un fer à souder

Les détails importants à passer en revue avant d'acheter une station de soudage ou un fer à souder pour l'électronique, classique ou à air chaud.

Lire la suite...

jeudi 6 novembre 2014

Keithley 2000 repair

I had the chance to salvage an old Keithley 2000 DMM from 1995 at work. It was used by a colleague to monitor custom cable dielectric strength and check insulation. Unfortunately, after these tests, the K2000 did not work any more... looks like it has withstand a big discharge during tests ! Keithley asked more than 450€ to repair : with respect to its age and the cost of a new one, the decision has been taken to throw it away...

testbench_web.jpg

First glance

The unit power up, display all screen segment, beep, display revision and then print no digit but with "VDC". If I try to change mode (VAC, I, Ohm, freq...), the unit freeze completely. But the shift key is working, as few other keys. Looks like the measurement circuit is stucked and prevent the MCU to go further...
Considering that a big electrostatic discharge (probably) broke the unit, I was very confident to repair this DMM very quickly ! First, I opened the case and checked the input path, especially the gas suppressors (I'm not sure that it is the good English word !). But everything looks OK, no component have burnt and the overall complexity of this DMM is greater than I thought first... So let's download few documents on the internet, on Keithley's website : the manual (not needed yet), the repair manual (it is very rare that now manufacturers gives their repair manual for free !) and the calibration manual. After few readings, let's check the autotest. OK, I can launch it, but every test failed. That could sound as a bad news, but the repair manual says that each test rely on the previous one : if the first fails, all subsequent will fail too !
100.1 : no A/D communication. Easy : find the ADC, change it, and it will be OK. Repair manual : ADC : U165. OK, find U165. U165, U165.... fu*k, there is NO U165 on my board ! After googling a little, I realized that the U165 silk printing is under the Altera MAX device (other board revision have a smaller footprint... the answer was in repair manual, but at the end : always read fully the documentation !). Beeing digital design engineer in previous life, I know what an Altera MAX is, and I know that it is all but an ADC... weird... and I let the unit open on the bench for few weeks (holidays, other project, no time, etc, etc...).

Systematic repair

First, just to be sure, I verified all logic states of U121, U134, U109 and U106. All was OK, except some K1 and K2 command, which are inverted with respect to repair manual, but seems consitent.
Then, after some search on the internet (what damn good thing for DIYers !), I found that the keithley 2000 (and other models) work like HP3458A, so with a dual slope ADC (with discrete component), and the CPLD (the Altera MAX) is only counting output pulse. OK. I found also on the internet a schematic of the keithley 2000 but not provided by keithley, although it is very accurate. So let's start systematic verification. First, I checked the digital signal on opto-isolators between MAX and the MCU. Signals are present at power up, but not after when the unit is stucked. Signal are also present during self test : fine, the MAX is ok ! It should be difficult or costly to obtain the configuration of this chip from Keithley...
Then I'll follow the repair manual : verify power supplies : ouch : no -15.6... One half of CR115 is dead. From this point, I will bypass the +15 and the -15 regulator and power with an external power supply, because I had no more 7915 at home.
That was a good idea, because when I supplied (the analog section of) this unit with -5.5V/+15V, it is not stucked any more and it displays something nearly stable (wrong, but that is not the point !).

supply_web.jpg

But from this point, I had quite a lot of difficulties to find which component was damaged. At first, I tested the Vref with a multimeter BAD IDEA (I'll explain later ;)) ! In default mode (startup mode : VDC) Vref was not OK, but was OK in testmode 100.1 and 100.2... strange...
I measured a voltage of about +800mV at the pin 8 (output) of U163 analog multiplexor in testmode 100 : I thought of a defective U132 and/or U136 -> I decided to remove these opamps, thus ensuring 0V at TP105 with a strap.

Then I tried to figure out if the ramp up/down circuitry was OK. The behavior was quite weird. Q132 and Q133 was OK, as U145. I had some suspicion on U137 and U138, because I had difficulites to create ramps, even with playing with the negative power supply voltage. No change with new components...

First success

My mistake in testing Vref was that the state of U163 is not constant during the all the conversion : there all several phases, and when the integrator is in reset, the mux output is connected to gnd.
After checking all U129 switches, back to the Vref. I decided now to monitor the MUX output (pin 8 of U163) against its inputs (especially S5/pin 12 : Vref input) and address (pins 1/16/15 : A0/A1/A2). My Agilent MSOX2022A was a very valuable help, with the ability to display both digital signal and analog signals (I got nothing free from Agilent ! It is just a fabulous little scope !). I quickly realized that when the S5 input was selected, the S5 input (and the D output drop from 7V to about 800mV. The voltage reference itself was still OK (thats when a 4 channels oscilloscope would be useful...). The resistors was all OK, so the only solution was a defective mux, with a dc path from output to ground. BINGO ! With a new DG408, the K2000 now boot, and I can change mode (VAC, I, etc...) without getting the unit stucked ! Moreover, all test are now successful ! But the unit is still not fully repaired.

mux_web.jpg

Next problem

Now, there is a new problem : in vdc mode, the displayed voltage slowly shift from 0 to -1.2V (on the 1V scale) or from 0 to -12V (on the 10V scale). On the 100V and 1kV scale, all seems OK. It is true that the voltage at TP104 is not constant. U113 and U114 seems not damaged. When I put the scope probe on the gate of Q104, all seems OK. Let's order a new Q104 ! Keithley gives SJN132280 as a reference, which does not exist. According to , Q104 may be an MMBF4393LT1, but I would like to verify that. After hours of serach, I find that Interfet has a process called NJ132 (hence the name given by Keithley !), and that process is used to manufacture 2N4393 according to interfet (nj132_interfet_process.pdf).
Transistors ordered !
Unfortunately, it does not solve the problem, I should be more systematic. Next steps : probe all input net, both open and with a DC voltage. keithley_ramp.png

Update (dec 2014) : when probing input net, strange behavior at TP102 when the other probe probes Q101 and Q102 solid state protection : I'll try to remove them and replace them with a shortcut. Q101 and Q102 are 2sk1412 or 2sk1413, no more manufactured, but I think that any 1500 V vds N channel mosfet with 20V Vgs should be ok !

Update (jan 2015) : always a very slow voltage drop on the pin 3 of U113. I found defective zener vr107 and vr108 (at least seem defectives) : ordered. I have ordered a new U113 too. It looks like it is ok, but as it includes chopper stabilisation, I thought that perhaps this part of the circuit is dead...

Update (jan 2015) : After changing the zener and U113, the behaviour is more normal, but not perfect. I have changed all MOS transistor on the DCV net (Q104, Q105, Q113, Q108...). Now, the unit sucess all self test. BUT, when inputs are left open, in DCV, in low range, I have always a small negative drift. At about -1.2V, the pin 2 of U120 automatically goes high and the input goes back to about -0.5V. If I probe this net (pin 3 of U113), all is fine, and I have an input of 200µV. My guess is that a DC path is lacking on the low range DCV. After a look at the schematic, the only DC path is trough U107, which I had removed, because I thought it was unecessary for tests. I will try to resolder it.

Update (Feb 2015) : I soldered a wire instead of protection transistors Q101 and Q102. This seems to cause the ramp down (when I simply touch this wire with fingers, the units display something near 200µV). Finally, I found this but I am still not totally convinced...

Update (Feb 2015) :OK, since K2000 has a very high impedance, it charges up, until the overange discharge the input node. 100V and 1000V range have a much lower impedance, that is why it works in these modes... Said that, the unit is now remounted, has been cleaned, and is ready to use (perhaps I'll try to calibrate it...) !

mardi 27 mai 2014

DAC audio DIY en français

Voici un blog décrivant la réalisation d'un DAC audio en Do-It-Yourself. Un lecteur multimédia est également prévu ! http://cassiopee.alwaysdata.net

mercredi 13 novembre 2013

Défonceuse Perles OF3-808RE

Allez, je coupe court à tout suspense : je trouve cette défonceuse d'un excellent rapport qulité prix !
IMG_6266.JPG
Cela faisait plusieurs années que j'envisageais l'acaht d'une défonceuse pour réaliser facilement moulures et assemblages... notament lorsque j'ai réalisé mes enceintes acoustiques. Mais je n'ai pas passé le cap faute de temps pour réaliser mes projets. Or, j'ai eu cet automne un besoin urgent afin de réaliser des rainures et des lamages, j'ai donc commandé une PERLES OF3-808RE, malgré un certain nombre d'avis négatifs des version précédentes (en particulier la version OF1 qui souffrait de défauts de variateur). Voir en particulier le blog de footix sur ce lien. Malgré son avis négatif, ce post m'a beaucoup influencé dans mon achat : en effet; le perless est la même que la DeWalt 615 (plus qu'inspirée de la légendaire ELU MOF96E) et que la TREND T5. TREND produit une quantité d'accessoires impressionante, et la possibilité d'associer un rail de guidage était un plus.
Au départ, à cause d'un budget limité, je recherchais une metabo ofe1229, mais les occasions intéressantes partent vite, très vite !

Caractéristique :

  • Plongée : 50mm
  • Diamètre de fraise maximum : 43 mm
  • Pince de 8mm
  • Puissance : 1010 W (avec variateur)
  • Vitesse : 9000-27000 tour/minute
  • Masse : 2.8 kg

IMG_6268.JPG
La pince est solidaire de l'écrou de blocage, ce qui nécessite de débloquer deux fois lors du changement de fraise : une première fois pour débloquer l'écrou, et une seconde fois pour extraire la fraise.

Déballage :
La Perles est livré en carton (pas de boîte !), avec son guide parallèle dit micrométrique, une bague à copier de 30mm, une pointe "compas", une clé en tôle emboutie et un carter d'aspiration. Un certificat de conformité accompagne le tout. Les Perles ne sont plus fabriquées en Suisse, mais en Slovénie, par Hidria. Pas de polystyrène : l'emballage est spartiate, tant mieux il finit à la poubelle...). Les joues du guide parallèle sont en matière plastique et sont à monter. Les accessoires :
IMG_6277.JPG

Premiers essais :
Le coulissement du guide parallèle n'est pas très fluide, mais la vis permet tout de même un réglage précis. Attention au risque de rouille sur les barres en acier ! Cependant, le choix de cette matière permet une excellente rigidité de l'ensemble. La semelle est revêtu d'une sorte de résine, qui glisse bien, mais qui ne me semble pas facilement remplaçable ni spécialement amovible. La plongée est douce et le jeu très réduit. L'effot de plongée est constant, contrairement à certaine défonceuse d'entrée de gamme, où plus on plonge, plus il faut forcer ! Les poignée sont petite (adaptées à mes mains !) et revêtues d'un plastique antidérapant. Le câble est suffisament long et de bonne qualité (visiblement, il ont du améliorer ce point par rapport aux première versions). La butée de profondeur est spartiate (simple tige en acier), et il n'est pas facile d'avoir une précision meilleure que le demi-millimètre. Heureusement, la Perles est compatible avec la butée micrométrique de la Trend T5 !

Les photos :
Vue d'ensemble, avec son guide parallèle à réglage fin, réalisé en alliage léger :
IMG_6281.JPG IMG_6282.JPG
L'interrupteur de mise en route, un peu dur, mais franc et agréable, et le carter haut, plat, ce qui permet un retournement facile :
IMG_6271.JPG IMG_6283.JPG
La butée de réglage de hauteur et le barillet de préselection (qui a un jeu vertical non négligeable : en tenir compte lors du réglage !) :
IMG_6269.JPG IMG_6270.JPG
La semelle :
IMG_6280.JPG
Le carter d'aspiration, dimètre 30mm, compatible avec l'aspirateur Karcher. Celui-ci est trop rigide et s'est fissuré dès la première utilisation !
IMG_6267.JPG IMG_6285.JPG
Une feuillure (avec des fraise "premier prix") :
IMG_6274.JPG

Avantages :

  • Qualité générale
  • Précision et confort d'utilisation (plongée, poignées)
  • Guide parallèle précis, même s'il est un peu "dur"
  • Compatibilité avec les accessoires DeWalt et Trend
  • Prix contenu

Inconvénients :

  • Attire les poussières (mauvaise évacuation de l'électricité statique) !
  • Carter d'aspiration en plastique trop rigide (cassant)

vendredi 6 septembre 2013

Perceuse sans fil Makita 6281D

Perceuse sans fil à batterie NiCd 14.4V, deux vitesse (0 à 400 tr/min et 0 à 1300 tr/min), 16 couples de vissage (36 Nm max), frein électrique, mandrin rapide (10 mm). Le chargeur DC1414 charge une batterie cd 1.3 Ah en environ 30 à 45 minutes. Livrée dans une mallette (selon options), le tout trouve sa place dedans, mais il n'y a plus de place pour les accessoires...
Cette perceuse est simple, basique, mais solide et de bonne qualité. Son prix est contenu, probablement du fait des accus NiCd. Elle existe avec mandrin de 13 et percussion, mais j'ai préféré la légèreté, quand je perce le béton, je prends le perfo !

Points forts :

  • Prix ;
  • Poids (sans batterie !).

Points faibles :

  • Pas de percussion (mais je le savais !) ;
  • Mandrin de 10 mm (je le savais aussi !) ;
  • Pas de possibilité de monter une poignée latérale (bref: pour les petits travaux...)
  • Pas d'éclairage intégré ;
  • Autonomie limitée (compensée par les 3 batteries).

Quelques photos:
IMG_6057.JPG
IMG_6060.JPG

Documentation technique et manuel de maintenance (en Anglais): ICI
Éclaté et pièces détachées (en Anglais) : ICI

Colonne de perçage WABECO

Après avoir regardé ce qui se faisait en colonne de perçage pour perceuses électroportatives, je suis arrivés aux conclusions suivantes :

  • Wolfcraft 3406000 : pas chère, mais pleine de jeu et petite platine
  • Wolfcraft 5027000 : à l'air mieux fabriquée, mais je n'ai pas pu l'essayer
  • Bosch DP-500 : à l'air bien fabriquée, mais chère !
  • Metabo 890 : identique au Bosch, tout aussi cher, et tout aussi introuvable (à part sur le net...)

J'ai fini par tomber sur le site de WABECO () et découvert leur produits de qualité à prix abordable. Entièrement métallique, base en fonte d'aluminium, colonne massive à crémaillère, support de perceuse également en fonte d'aluminium. Le seul défaut est que tous les réglages se font à l'aide d'une clé BTR. Pour un usage régulier, il sera intéressante de substituer les vis par des boutons.

IMG_6050.JPG IMG_6051.JPG IMG_6062.JPG IMG_6063.JPG IMG_6068.JPG

J'ai choisi le pack avec un étau : celui-ci est solide mais de piètre qualité (pas doux du tout). Par contre, il serre bien et ne se déserre pas.

IMG_6066.JPG

Meuleuse d'angle (disqueuse) Makita GA5030

J'ai commandé cette meuleuse, diamètre 125mm pour un usage occasionnel : affûtage des burins et lames, découpe de métal et découpe de tuiles dans la prévision de la pose de Vélux. Dans mon cas, elle a été livré avec deux carter, un de tronçonnage (c'est à dire fermé dessous) et un d’affûtage (ou d'ébavurage, ouvert sur le dessous, "à l'ancienne"). En ce qui me concerne, l'absence de carter de tronçonnage n'est pas rédhibitoire, il me semble qu'il est proposé en europe pour des questions réglementaire. Mais il est tout à fait possible de tronçonner avec le carter d’affûtage, en toute sécurité (à condition de manier la disqueuse avec toutes les précautions qui s'imposent !).
Cela dit, les carters se montent, se démontent et se règlent sans outils de manière pratique. Les disques se montent classiquement avec une clé à fourche unique (fournie), le blocage de l'arbre se faisant grâce à un poussoir.
Cette disqueuse est petite, compacte, légère (moins de 2kg), donc facile à prendre en main et à utiliser. Son usage est cependant à limiter à de petits travaux (720 W).
Dans les inconvénient, je citerais la poignée latérale en plastique dur, très inconfortable (les modèles plus haut de gamme sont caoutchoutés pour réduire les vibrations). Il est indispensable de démonter cette poignée pour le rangement dans la mallette.
Il existe plusieurs versions de cette meuleuse, en fonction des accessoires livrés et des options (interrupteur homme-mort, disques...).

Quelques photos :
IMG_6052.JPG
Dans sa boîte, avec ses accessoires.
IMG_6053.JPG
Gros plan sur la tête et l'attache rapide des carters
IMG_6054.JPG
La plaque signalétique.
En conclusion, une excellente petite disqueuse, robuste, simple et maniable pour les petits travaux.

Documentation technique et manuel de maintenance (en Anglais): ICI
Éclaté et pièces détachées (en Anglais) : ICI

dimanche 10 février 2013

Télécommande filaire pour réflex Canon EOS

Cette télécommande filaire fonctionne aussi bien pour les argentiques que pour les numériques (testé sur EOS500, EOS50E et EOS60D).
Il suffit de se procurer une prise "jack" stéréophonique de 2.5mm de diamètre. La masse constitue le point commun, l'anneau du milieu correspond au déclencheur enfoncé à mi-course, et la pointe au déclenchement. A noter que l'on peut prendre une photo sans avoir à enfoncer le déclencheur à mi-course (en mode manuel en particulier).
jack_canon.png
Exemple de réalisation :

canon1.jpg
canon2.jpg

jeudi 6 septembre 2012

Ponceuse excentrique METABO SXE 425 Turbotec

J'ai acheté cette ponceuse pour poncer du plâtre, en ayant parfaitement conscience qu'elle n'était pas conçue pour. Si elle résiste, je l'utiliserai pour le bois et les boiseries de la maison. Livrée en mallette, impression de qualité. Peu bruyante. Possibilité de raccorder un aspirateur.
Livré avec un filtre (à bannir, au moins pour le plâtre). Poignée avant amovible (pratique dans les coins).

Caractéristiques :

  • Diamètre du plateau : 125 mm
  • Vitesse de rotation à vide : 4200 - 11000 rpm
  • Vitesse de rotation en charge nominale : 9000 rpm
  • Puissance absorbée : 320 W
  • Puissance utile : 160 W
  • Cercle d'oscillation : 5 mm
  • Masse : 2 kg

Pour :

  • Joue son rôle !
  • Toujours en vie malgré le plâtre !
  • Peu bruyante

Contre :

  • Lourde (tiens, je met çà à chaque fois...)
  • Le plateau commence à être usé (mais c'est de ma faute je pense)
  • Câble trop court et trop rigide
  • Il y a une position "turbo"... encore un truc du marketing ? J'aurais préféré une position "7" sur le variateur !
  • Manque un chouïa de puissance !

Remarque à l'usage : acheter des abrasifs de qualité, les premiers prix s'usent si vite qu'on en passe dix, là où un seul de bonne qualité aurait suffit. Cela est valable pour le plâtre comme pour le bois. En ce qui concerne le travail sur bois, j'ai fait plutôt du "gros" ponçage, et la qualité est très bonne : si on garde bien la ponceuse horizontale et que le grain de l'abrasif est adapté, la ponceuse ne marque pas le bois.

sxe425_1.JPG
Reliée au Kärcher WD 5.300 M
sxe425_2.JPG

Le schéma éclaté et la liste de pièces détachées sont disponibles ICI 1

lundi 20 septembre 2010

Aspirateur Kärcher WD 5.300M

J'ai acheté cet aspirateur exclusivement pour les travaux. Les critères d'achat étaient cuve inox, possibilité d'aspirer l'eau, le plâtre et les cendres, et avoir une "bonne" aspiration.
Cet aspirateur était livré avec un tuyau standard + un kil travaux (tuyau et accessoire diamètre 60).
On peut utiliser des sacs papier (pratique pour le plâtre) qui a tendance à colmater le filtre. Pour les poussières très fines (cendre), il est possible de mettre un filtre protecteur supplémentaire. Pour l'eau, le filtre principal la supporte, et un flotteur en polystyrène évite à l'eau de rentrer dans le moteur.
Un poussoir est utilisable pour "décolmater" le filtre, lorsque le "témoin d'aspiration" passe au rouge. Le témoin est clairement un gadget, le poussoir de décolmatage est très pratique, malgré une efficacité limitée

Caractéristiques :
Puissance : 1600 W
Cuve : 25 l
Dépression : 22 kPa
Débit : 75 l/s

Pour :
Mange tout: plâtre, poussière, cendre, eau...
Robuste
Câble long (6 m)
Kit "gros travaux" vraiment efficace pour les gravats et pour l'eau !

Contre :
Assez lourd et encombrant
Bruyant
L'inox, ça prend les coups (cf photo). Pourquoi je voulais de l'inox déjà ?
Tuyau un peu court (2m seulement, 1m de plus auraient été pratique pour travailler avec l'outillage électroportatif)
Je regrette de ne pas avoir pris l'option "prise-électrique-qui-déclenche-l'aspiration", pratique avec une ponceuse ou scie sauteuse.

wd5300m_1.JPG
wd5300m_2.JPG

samedi 3 juillet 2010

Perforateur METABO UHE 28 Multi

J'ai acheté ce combiné perceuse / perforateur pour les travaux de la maison.
Les critère de choix étaient d'avoir un "vrai" perfo, mais je voulait aussi percer le bois et le métal. Le système du mandrin échangeable m'a donc séduit, avec un mandrin auto-serrant de qualité (métallique) et un mandrin SDS. Le changement de mandrin se fait très vite avec le système de baïonnette. Il faut par contre s'assurer que l'on est plus en burineur avec un mèche à bois...
Livrée avec poignée et butée de profondeur.

Caractéristiques:

  • 2 vitesses mécaniques (950 et 2600 rpm) + variateur électronique
  • Couples : 22 Nm et 8 Nm
  • Puissance absorbée : 1010 W
  • Puissance utilie : 600 W
  • Perforateur: 2.7 J
  • Poids : 2.8 kg
  • Cadence de frappe max. : 4400 /min
  • Livrée en mallette pratique (le câble se range bien et un peu de place pour des accessoires).

Pour:

  • Changement de mandrin très pratique.
  • Puissante (pour un usage domestique assez intensif !) en perceuse et en perforateur
  • Solide
  • Cordon électrique long et très souple (isolation caoutchouc ?)

Contre:

  • Un peu lourd
  • Un peu grosse pour mes petites mains
  • Du coup pas très pratique pour utilisation en visseuse (je sais, ce n'est pas fait pour !)

uhe28_1.JPG
Attention: livrée sans accessoires !
uhe28_2.JPG
uhe28_3.JPG
Le système de mandrins interchangeables : auto-serrant (1,5 - 13 mm) et SDS-plus.

Le schéma éclaté et la liste de pièces détachées sont disponibles ICI !