Page web de dEdIUS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 21 février 2014

Agrandisseurs MEOPTA

banner.jpg MEOPTA a commencé la fabrication d'agrandisseurs photographiques depuis les année 1930 et cessé la diffusion vers 2008. J'ai utilisé pas mal d'agrandisseurs (principalement Durst B30, C35, M305 et M370BW, Meopta Axomat 5 multigrade et Opemus 6a, et bien sûr les Krokus des clubs photos !). J'ai rapidement eu un faible pour les Meopta et leur construction métallique robuste. Je vais tenter ci-dessous de revenir sur les derniers modèles fabriqués. Pour les modèles plus anciens, consultez Le musée MEOPTA.

Le texte ci-dessous est une compilation de mon expérience avec ces agrandisseurs, d'une traduction de l'ancien site web et de documentations commerciales de MEOPTA. Pour ma part, j'utilise désormais un Opemus 6a, avec des rodagon 50mm/2.8 et 80mm/4. J'y consacrerais un post dans un futur lointain...

Lire la suite...

dimanche 6 janvier 2013

Densitomètre optique Volomat Densitocolor

Petite autopsie de mon densitomètre à réflexion et à transmission, de marque Volomat, modèle Densitocolor.
En parfait état, j'ai acheté celui-ci environ 150€ dans une brocante photographique de la région lyonnaise en 2006.
J'utilisais celui-ci pour calibrer ma chaîne de photographie argentique, afin de faire du zone-système.
Pour l'utiliser, après avoir mis l'appareil sous tension, il faut tout d'abord régler la roue moletée au minimum, puis étalonner l'appareil. Pour cela, on place un échantillon de blanc (réflexion) ou transparent (espace inter négatif pour les films en transmission), puis, en regardant dans l'oculaire, on tourne le bouton de zéro correspondant au mode utilisé (réflexion ou transmission) afin que les deux zones adjacentes aient la même luminosité.
Ensuite, il suffit de mettre l'échantillon à mesurer sous la tête (la source lumineuse s'allume automatiquement lorsque l'on bascule la tête de mesure), puis à nouveau de faire coïncider les deux zones en regardant à travers l'oculaire. On lit alors la valeur de densité sur la roue moletée.
Pour travailler en couleur, c'est le même principe, mais il faut intercaler un filtre grâce à la roue prévue à cet effet, qui comporte également un filtre atténuateur.
Il est très facile d'ouvrir cet appareil : deux grosses vis moletées sont présentes sur son flanc gauche. On aperçoit alors le dispositif de mesure, entièrement mécanique et optique, ce qui garanti fiabilité de la mesure et robustesse. Le mécanisme est extraordinairement doux ! La construction est robuste (aluminium épais avec peinture martelée). A noter également que l'on peut facilement retirer le passe film pour des objets un peu plus épais.
Le dessous est clipsé, il faut introduire un petit tournevis et faire levier doucement. On peut régler la garde à l'allumage automatique. La base contient également des ampoules de rechange.
Place aux photos !
Vue sur la molette de mesure :
IMG_3249.JPG

Côté gauche ouvert :
IMG_3240.JPG

Base ouverte :
IMG_3238.JPG

Roue à filtres :
IMG_3250.JPG

Plaque signalétique :
IMG_3248.JPG

samedi 3 novembre 2012

Leica Trinovid 10x15 BCA et Nikon 10X25HG L DCF

Désireux d'acquérir des jumelles légère pour le voyage et la randonnée, j'ai commencé par visiter les sites des fabricants de jumelles.
Mes contraintes : grossissement 10X, petites, légères, construction métallique, bonne qualité optique. Ni Steiner ni Meopta ne proposent de modèle comme cela. J'ai eu l'occasion d'essayer des Minox et ai été assez déçu par la qualité de fabrication, je n'ai donc pas retenu les BD 10x25.
J'aurais bien voulu essayer le PERL Nyroca ED 10x25, qui semblent attirantes (même modèle que les Bushnell Legend Ultra HD 10x25 ?).
Tout d'abord, la comparaison techniques de tous les modèles envisagés.
Caractéristiques communes : diamètre 25, grossissement de 10, prismes avec correction de phase.

Fabricant

LEICA

LEICA

ZEISS

ZEISS

Nikon

Swarovski

Modèle

Trinovid 10 x 25 BCA

ULTRAVID 10 x 25 BR

Conquest Compact 8x20 T*

Victory Compact 8x20 T*

10X25HG L DCF

Pocket 10x25

Diamètre (mm)

25

25

25

25

25

25

Pupille de sortie (mm)

2.5

2.5

2.5

2.5

2.5

2.5

Facteur crépusculaire

15.8

15.8

15.8

15.8

15

16

Champ à 1000 m (m)

90

90

88

95

94

95

Dégagement oculaire (mm)

14.6

15

?

?

15

13

Champ angulaire (°)

5.2

5.2

5.1

5.4

5.4

5.2

MAP mini (m)

5

3.2

5

4

3.2

5

Construction

aluminium

aluminium rempli d'azote

polyamide

polyamide + azote

alliage magnésium

métal

Lentilles

6

6

?

5

?

8

Etanchéité (m)

projections

5

projections

étanches

étanches ?

projections ?

Dimensions (mm)

110x92x37

111x112x39

119x97x??

120x97x??

112x109

116x59x38

Masse (g)

255

265

200

250

300

230

Garantie (ans)

10

10

10

10

?

10

On remarque que les caractéristiques sont proches ! J'ai rapidement exclu les Zeiss Victory et Conquest Compact 10 x 25 T* pour cause de fabrication en plastique et les Leica Ultravid pour cause de prix... Les Swarowski Pocket 10x25 étaient en lisse également, mais je n'ai malheureusement pas pu les essayer (leur prix était de toute façon un peu haut pour moi). J'ai donc eu l'occasion de comparer les modèles Leica Trinivid 10 x 25 BCA et Nikon 10X25HG L DCF.
Voici le verdict de ma comparaison :
Avantage aux Nikon :

  • qualité optique (moins de distorsion et moins d’aberrations chromatiques) ;
  • qualité de construction ;
  • étanches (parait-il).

Avantage aux Leica :

  • très légères ;
  • contact agréable (j'ai trouvé le gainage des Nikon un peu "cheap") ;
  • compacité ;
  • le prix (sisi !).

Du coup, j'en ai conclu que les Nikon auraient plutôt été à comparer aux Ultravid (ce que j'aurais dû faire...) à cause de leur prix (même si on les trouve bien moins cher sur le net).
Et, vous l'aurez compris, j'ai acheté les Trinovid. Seule déception, la courroie est un peu pingre et fait "made in China"...
Sinon, très belle réalisation, petites, légère et qualité optique excellente !